« L’énergie est notre avenir, économisons-la ! »

On peut aisément détourner ce slogan d’une célèbre marque d’électricité en « Notre énergie personnelle est précieuse, économisons-la ! ». Et c’est d’autant plus vrai quand une perte d’énergie se fait ressentir en hiver. Entre les fêtes, le manque de soleil et le froid, la fatigue et la baisse de moral peuvent arriver assez rapidement, comme nous allons le voir dans le cas de Julie*.

(*le nom a été changé dans un souci de secret professionnel).

Julie est une femme active de 35 ans mariée avec deux enfants.

Étape 1 : Check-Up

Première étape, faire le point sur sa situation. Julie est épuisée lorsqu’elle vient me voir. Elle m’explique vouloir changer de travail, car elle n’en peut plus, elle fait beaucoup d’heures supplémentaires non payées et elle court sans cesse après le temps. Après exploration de son emploi du temps, Julie se rend compte que ça n’est pas uniquement un problème d’heures supplémentaires. Sa vie est pleine de choses qui gaspillent son énergie. Son travail bien sûr, mais aussi, son organisation, sa gestion des tâches quotidiennes, etc.

Maintenant à vous de jouer : Listez 30 gaspillages d’énergie de votre environnement.
Les gaspillages peuvent être physique, émotionnel, financier, etc. Qu’est ce qui nuit à votre efficacité ? à votre bien être ?, etc.

Étape 2 : Trouver ses solutions

Après avoir listé ses principaux gaspillages d’énergie, Julie prend conscience que de nombreuses choses peuvent être améliorées. En coaching, j’oriente “solutions”, Julie a donc cherché des mises en action pour améliorer chacun de ses gaspillages d’énergie.

Par exemple :
Pour le travail et ses heures supplémentaires qui lui prenaient entre 6 et 8h par semaine, elle a choisi de prendre RDV avec son patron pour lui expliquer que désormais elle travaillerait uniquement au bureau. Et elle coupe son téléphone professionnel et ne consulte plus ses mails quand elle est à la maison.

Pour le ménage et l’entretien de la maison qui lui prend environ 3h par semaine. Elle demande la participation de son compagnon et de ses enfants. Et elle met en place un planning avec les tâches à accomplir et propose un roulement.

Pour les courses qui lui prennent 2h par semaine, Julie a trouvé la solution du Drive. Etc.

Et vous, trouvez une solution pour chacun de vos gaspillages d’énergie ? Qu’est-ce que cette solution va vous apporter ? Quand la mettez-vous en place ?

Étape 3 : Les gaspillages indirects d’énergie

Ils existent une multitude de gaspillages en énergie, une mauvaise hygiène de vie, des relations toxiques, des dossiers qui traînent et auxquels on pense souvent, etc.

Julie se rend compte qu’elle a une maison très encombrée et que ça lui consomme beaucoup d’énergie. Chercher sans cesse où sont les choses, ne jamais avoir de place pour ranger les courses, etc. Elle va donc opérer de grands changements sur ce point.

Elle prend également conscience que certaines de ses relations amicales lui coûtent beaucoup d’énergie. Elle identifie, grâce aux outils proposés en séance, qu’elle a tendance à vouloir faire plaisir, pour ne pas déplaire et être aimée. Elle n’ose souvent pas dire non et participe à des activités qui ne lui plaisent pas du tout. Elle va assainir ses relations et investir plus d’énergie dans les relations importantes pour elle.

Maintenant à vous de jouer : Lisez un livre sur le rangement, l’organisation et l’art de la simplicité. Les librairies en regorgent, feuilletez et choisissez celui qui vous parle le plus. Et surtout mettez-le en application.

Étape 4 : Prendre du temps pour soi

Julie s’est complètement oubliée depuis qu’elle est maman, la majorité de ses activités est centrée sur sa famille. Une des étapes a donc été de redéfinir ce qu’elle aime faire et comment elle les organise dans son planning. Elle prend conscience que l’on peut être maman, épouse et femme. Elle peut à nouveau s’aménager des plages horaires pour se faire bichonner en institut et peut faire une heure de natation par semaine.

Et vous, qu’aimez-vous faire ? Le faites-vous ? Si non quand allez-vous aménager une plage horaire pour cette activité ?

En 3 mois et 6 séances,

Julie est passée à l’action très rapidement et elle a radicalement changé sa manière de vivre et d’utiliser son temps. De nombreuses choses au quotidien peuvent nous prendre beaucoup de temps et d’énergie. En changeant ou en supprimant ces éléments (différents pour chacun), on se sent forcément mieux et plus disponible pour l’essentiel.
Julie a la pêche et comme elle est plus à l’écoute d’elle-même, elle est plus présente en tant que mère et épouse. Tout le monde y gagne !

ENVIE DE SAVOIR SI LE COACHING PEUT VOUS AIDER ?

Venez discuter de votre situation avec moi en réservant une séance de 20 minutes gratuite et sans engagement